Le Chagrin et la pitié au regard de Shoah – 10 novembre (séminaire)

« Je voulais le filmer. Qu’il parle. Le tuer avec la caméra. »1

Claude Lanzmann, in Michel Deguy (dir.), Au sujet de Shoah, Belin, Paris, 1990, p. 287

Ce billet est publié comme support à la sixième séance du séminaire Pratiques historiennes des images animées qui se déroulera le 10 novembre 2011 à l’INHA (programme). Il s’inscrit à la suite des débats engagés lors de la séance du 3 novembre (support en ligne).

  1. Cette phrase est prononcée au sujet de Franz Suchomel, mais elle peut également être appliquée à l’entretien avec Franz Grassler. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *