La Mémoire des anges – OCQ

Cette séance de l’Observatoire du Cinéma au Québec a été consacré à un dialogue avec le monteur Michel Giroux. Le film La Mémoire des anges (Luc Bourdon, 2008) a été projeté au moment même où, sa suite, La Part du diable était diffusé en première mondiale au Festival du Nouveau Cinéma. Il s’agissait de la troisième rencontre de ce type que j’organisait dans le cadre de l’OCQ, après la venue de René Roberge et celle d’Annie Jean.

Ce film composé uniquement d’archives visuelles et sonores de l’ONF portant sur Montréal entre la fin des années 1940 et 1967, nous a permis d’interroger ensemble la dialectique qui existe entre une représentation historique de la ville au cinéma et une représentation de l’imaginaire de la ville construite à partir d’un matériau cinématographique. En effet, les images ne sont que rarement montées dans ce film uniquement pour ce qu’elles donnent à voir de ce qui s’est passé (comme c’est souvent le cas dans les reportages historico-touristiques portant sur les grandes villes), mais bien plus souvent pour ce qu’elles évoquent et donnent à percevoir de l’imaginaire cinématographique de la ville (le film joue en permanence avec le cliché et une critique à la fois sociale et ludique de ces images attendues).

Le film peut être consulté en ligne.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *