Les jeudis du cinéma allemand – Université de Montréal

A partir de janvier 2016 et jusqu’au 21 avril les jeudis du cinéma allemand reprennent leurs séances sous la coordination de Fabien Theofilakis. Vous êtes invité, le dernier (ou avant-dernier) jeudi de chaque mois à 16h, à la projection d’un film allemand sous-titré en français au Carrefour des arts et des sciences (C-1017-02, pav. Lionel Groulx de l’Université de Montréal). Le thème de ce trimestre est l’histoire allemande au cinéma. Ce programme est monté en collaboration entre le Centre canadien d’études allemandes et européennes (CCEAE),  le Goethe-Institut et  le département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université. Je partage cette information notamment car j’aurai le plaisir d’intervenir pour la séance conclusive à propos de Am Ende kommen Touristen de Robert Thalheim (2007, 75 min.).

Jeudi, 28 janvier 2016:
Das Labyrinth des Schweigens film de Giulio Ricciarelli, 2014, 120 min.
Présentation : Fabien Théofilakis, Centre canadien d’études allemandes et européennes (CCEAE)

Jeudi 25 février 2016:
Ich war neunzehn – film de Konrad Wolf, 1968, 115 min
Présentation : Jenny Brasebin, département de littérature et langues du monde et Fabien Théofilakis, CCEAE.

24 mars 2016:
Die Ehe der Maria Braun – film de Rainer Werner Fassbinder, 1979, 120 min
Présentation: Suzanne Beth, département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques et Fabien Théofilakis, CCEAE.

Jeudi 21 avril 2016:
Am Ende kommen Touristen – film de Robert Thalheim, 2007, 75 min
Présentation: Rémy Besson, département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques et Fabien Théofilakis, CCEAE.

 

Comment penser le document aujourd’hui? – 4 décembre 2015

L’atelier scientifique, Comment penser le document aujourd’hui? organisé par Eric Méchoulan se tiendra le vendredi 4 décembre 2015, au Centre Virtuoso sur les usages, cultures et documents numériques, à l’Université de Montréal. Il est présenté ainsi:

Dans notre monde contemporain, il nous arrive souvent de nous plaindre de l¹inflation documentaire et même sur notre écran c¹est encore dans un fichier d¹ensemble intitulé « documents » que nous rangeons nos multiples investigations. Encore faudrait-il savoir ce que c¹est exactement qu¹un document.

Maurizio Ferraris lui a donné une extension ontologique remarquable en examinant comment les existences sociales apparaissent à la surface des documents qu¹elles sédimentent. Mais dans la pratique des historiens, des documentalistes, des bibliothécaires, des spécialistes du documentaire, des théoriciens de la culture numérique, comment apparaissent les documents eux-mêmes et quels usages en sont faits?

Cet atelier de réflexion vise à réunir des chercheurs de ces différentes disciplines pour creuser en commun cette question.

9h30-11h Président de séance Benoît Melançon

Pascal Bastien (UQÀM, Histoire)
Lyne Da Sylva (UdeM, Sciences de l¹information)
Rémy Besson, (UdeM, CRIalt)

11h30-13h, Président de séance Michael Eberle-Sinatra

Anne Klein, (Laval, Archivistique)
Christian Nadeau (UdeM, Philosophie)
Marion Froger (UdeM, Cinéma)

14h-16h00, Président de séance Philippe Despoix

Laurent Turcot (UQTR, Histoire)
Thierry Bardini (UdeM, Communication)
Marcello Vitali-Rosati (UdeM, Culture numérique)
Éric Méchoulan (UdeM, Littérature)