La fabrication des images de guerres à l’époque contemporaine (signalement)

Appel à communications : « La fabrication des images de guerres à l’époque contemporaine »

Séminaire de recherches mensuel organisé par le Centre de recherches « Mondes Modernes et Contemporains » de l’Université Libre de Bruxelles.
Année académique 2011-2012

La dimension « totale » que la guerre acquiert au XXe siècle implique que les conflits contemporains soient caractérisés par une production et une circulation d’images particulièrement intenses. Explosion d’activités propagandistes et de  enseignement, les guerres contemporaines représentent également des moments clés dans la mise au point de nouvelles techniques d’enregistrement. Les recherches sur les représentations ont analysé en profondeur la question des imaginaires de guerre, avec une attention particulière pour les images « de propagande ». En  revanche, on a moins interrogé d’autres types d’images et les contextes de réalisation, de diffusion et de réception contemporains de leur fabrication. Dans le sillage du workshop mensuel « De la « prise » à la « reprise » : la fabrication des images d’archives et leurs usages dans la recherche historique » qui s’est déroulé à l’Université Libre de Bruxelles l’année académique 2010-2011, l’objectif de cette deuxième édition du séminaire de recherches est de recentrer le cadre d’analyse sur le « fait » photographique ou cinématographique, autrement dit sur le moment clé de la « prise », via la thématique de La fabrication des images de guerres à l’époque contemporaine. En ce sens, le séminaire portera sur les axes de recherches suivants :

1) Production, producteurs et techniques. Identification et analyse socio-historique de la production et des producteurs d’images (professionnels et amateurs) intriquée à une histoire des techniques photographiques et cinématographiques. Comment l’évolution des techniques intervient-elle dans la production d’images et dans la définition fluctuante du statut des producteurs ? Quels sont les enjeux et objectifs qui concourent à la fabrication des images de guerres ?

2) Guerres en images. Quelles images pour quelles guerres ? Quelle est l’évolution des représentations des  événements liés à la guerre (combats, combattants, ennemis, mort, violences, exactions, situations à l’arrière du front…) ?

3) Images et publics. Quelles images pour quels publics ? Quelles sont les modalités d’édition et de diffusion contemporaines de la fabrication des images ?

4) Emprunts, transferts et influences. La perspective à la fois synchronique et diachronique du séminaire permettra d’interroger la création et la filiation des techniques, des pratiques ainsi que des imaginaires de guerres.

Les propositions de communication (une page environ) sont à adresser, au plus tard, pour le 1er juin 2011 au comité d’organisation.

Les langues de communication du séminaire sont le français et l’anglais. Comité d’organisation : Irene Di Jorio (idijorio[at]ulb.ac.be), Julie Maeck (jmaeck[at]ulb.ac.be), Jihane Sfeir (jsfeir[at]ulb.ac.be).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.