Hannah Arendt – 8 octobre 2013

Entre 18h et 21h30, le mardi 8 octobre 2013 une soirée débatv est organisée aux Cinoches de Ris-Orangis. Le film Hannah Arendt sera diffusé (2013, 113 min.) en ouverture d’un cycle sur le thème des Résistances. Le film de Margarethe von Trotta sur Hannah Arendt est moins une biographie romancée, que la reconstitution d’une année décisive dans la vie de celle-ci. 1961 marque une rupture pour cette philosophe allemande vivant alors à New York. Il s’agit de la période durant laquelle celle-ci va choisir d’aller en Israël, pour assister au procès d’Adolf Eichmann, expérience personnelle très forte, dont elle tirera un livre : Eichmann à Jérusalem. Sous-titré: rapport sur la banalité du mal, celui-ci (d’abord édité sous la forme d’articles), connaîtra un succès égal à la polémique qu’il déclenchera immédiatement. Celle-ci a porté principalement la question de la responsabilité individuelle des persécuteurs et sur la manière dont les Juifs ont réagi aux persécutions nazies. La question des Conseils juifs abordée dans Le dernier des injustes (2013, séance 2 du cycle) est alors centrale. L’axe choisit par la réalisatrice est cependant bien différent. Là où Lanzmann se place au plus proche des chefs de ces Conseils, la réalisatrice défend, elle, le point de vue critique développé par Hanna Arendt en 1961. Là où le réalisateur de Shoah fait le choix du documentaire, elle met en scène une fiction dans laquelle elle tente de redonner vie à une philosophe résolument engagée dans son temps.

Les films de ce cycle sont présentés afin d’être discutés et de s’interroger ensemble sur la manière dont les Résistances présentes et passées sont représentées à l’écran (coordination et présentation: Rémy Besson).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.