Ravensbrück : un regard tourné vers le présent

Le vendredi 7 février à 14h30, j’ai le plaisir de présenter à Montréal une communication portant le titre, Ravensbrück : un regard tourné vers le présent, dans le cadre du séminaire du groupe de recherche Mémoire musicale et résistance dans les camps (dir. Philippe Despoix).

Résumé des enjeux de la communication:

Quel(s) référent(s) est désigné par le terme Ravensbrück ? Dans quel(s) contexte(s) celui-ci devient-il compréhensible ? Quelles connotations sont associées à ce mot ? Afin de répondre à ces questions, la communication sera le lieu d’incessants aller-retours entre le temps des faits – celui de l’univers concentrationnaire nazi (1933-1945) – et celui du devenir de l’événement (1945- ). Il s’agira ainsi de faire dialoguer des traces hétérogènes (documents scripturaires, écrits historiens, photographies et films, notamment) renvoyant à différents régimes de temporalité. À la croisée d’une histoire des totalitarismes et d’une étude intermédiale des représentations, l’objectif sera de rendre compte de la complexité des enjeux à considérer afin d’appréhender Ravensbrück en historien du temps présent. (pour en savoir plus).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.