Le webdocumentaire : une création partagée ?

Lundi 9 Mai 2016 je vais participer à un colloque de l’ACFAS qui porte sur  Le webdocumentaire : une création partagée ? Cette journée est organisée par Élène Tremblay, professeure à l’Université de Montréal.  J’y présenterai un projet en cours, un documentaire interactif sur le montage de Shoah qui est associé à un film actuellement en tournage de Catherine Hébert, portant sur Ziva Postec, la monteuse de Shoah. Vous trouverez ci-dessous la présentation générale du colloque (ou une version plus complète sur le site de l’ACFAS).

Depuis quelques années, la forme du webdocumentaire vient modifier la réception du contenu filmique documentaire en proposant des modes de découverte interactifs. Au Canada, particulièrement, cette nouvelle forme a été investie avec succès par l’ONF interactif et ses nombreuses productions interactives. Le webdocumentaire offre la représentation de communautés d’individus et d’espaces au sein de laquelle l’internaute peut librement naviguer. Dans ce contexte, la lecture et l’écriture du documentaire apparaissent plus que jamais partagées entre le créateur et le spectateur. Émergent alors de nouvelles relations au contenu, tant pour les créateurs que pour les spectateurs, le documentaire prenant forme dans les parcours singuliers de chaque internaute à travers les jalons construits par son auteur. Ces choix de parcours laissés au spectateur, qui peut quitter en tout temps, remettent en question le rôle de l’auteur (Gifreu Castells, 2011). À l’ère d’Internet, des mobiles et des réseaux sociaux, les habitudes de spectature ont changé, comment les chercheurs-créateurs du webdocumentaire s’adressent-ils à ce nouveau spectateur? Quelles sont les méthodologies de création adoptées? Quelles formes prennent les webdocumentaires et quel type d’engagement proposent-ils au spectateur? Comment est modifiée l’expérience de réception du contenu documentaire? Ce colloque réunissant chercheurs et chercheurs-créateurs tentera de cerner certains des enjeux de création et de réception soulevés par ce nouvel objet médiatique.

Élène Tremblay, UdeM – Université de Montréal
Présidence/animation : Élène TREMBLAY UdeM – Université de Montréal
9:00 Mot de bienvenue.

9:15 Tamara VUKOV Université de Montréal Penser le webdocumentaire: vers une écologie indépendante des pratiques à petite échelle du webdoc.

9:45 Myriam TREMBLAY-SHER Université Concordia. De spectateur à navigateur : exploration multilinéaire de récits du lieu.

10:45 Gilles TASSÉ UQAM – Université du Québec à Montréal
Du linéaire au stellaire, du film au webdocumentaire : un dispositif de réflexion et de communication sur le réel.

11:15 Sophie Beauparlant Cégep de Jonquière. De quelle façon le webdocumentaire renouvelle‐t‐il les pratiques et les théories du scénario ?

Présidence/animation : Isabelle RAYNAULD UdeM – Université de Montréal
13:15 Diane Poitras UQAM – Université du Québec à Montréal. L’interactivité est-elle une invention du webcinéma ?

13:45 Élène Tremblay, Université de Montréal. Le web documentaire, un mode performatif.

14:15 Karelle ARSENAULT Université du Québec à Montréal. Approche expérientielle du documentaire interactif.

15:15 Monika GAGNON Université Concordia. Réanimation des archives avec Korsakow: Archiving R69 (2010) et Racing Home (2015).

15:45 Rémy Besson Université de Montréal. Vers une écriture interactive de l’histoire : l’analyse du montage de Shoah.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.