La Sociologie est un sport de combat

Je partage ici la présentation de la troisième séance du cours Cinéma et sciences humaines que je donne cet automne à l’Université de Montréal. Cette séance avait pour titre Le film comme agent au service d’une transformation de la société. Elle se basait sur l’étude du cas du film La sociologie est un sport de combat de Pierre Carles (2001). Cette fois, il ne s’agissait pas de comprendre comment la sociologie peut trouver une forme cinématographique dans un film de fiction comme Le Goût des autres (cours 2). La séance visait plus à saisir la façon dont les prises de paroles publiques d’un sociologue tel que Pierre Bourdieu peuvent donner lieu à un film et comment cette parole filmée peut transformer la société et surtout la manière dont une société se représente. Les présupposés d’une telle étude ont été critiqués à la fin de la séance.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.