Kechiche et les sciences humaines

Après une semaine consacrée à un exercice en classe et une semaine de pause liée aux vacances universitaires, la huitième séance du cours Cinéma et sciences humaines de l’Université de Montréal a été consacrées aux appropriations des dispositifs filmiques de la sociologie/anthropologie visuelle par les réalisateurs de fiction. Le cas considéré a été celui du réalisateur Abdellatif Kechiche.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.