Cinéma vérité et anthropologie

Dans le cadre du cours Cinéma documentaire (Université de Montréal), après avoir abordé des enjeux liés à la technique à partir du cas du cinéma direct , la notion de cinéma vérité a été abordée. Les deux notions – direct et vérité – ont été mises en regard. Il a ainsi été question d’analyse de discours et de comprendre ce qui change (et ne change pas) quand on désigne une pratique avec différents mots. Cela nous a également mené à étudier des films, dont Chronique d’un été (Morin et Rouch, 1961), ainsi qu’à créer des liens avec l’anthropologie visuelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.