Éditorialisation de l’Encyclopédie TECHNÈS comme écriture cinématographique

Dans le cadre du colloque annuel de l’Association canadienne d’études cinématographiques (ACÉC), j’ai eu l’occasion de proposer avec Annaëlle Winand et Philippe Bédard, un panel portant sur Éditorialisation de l’Encyclopédie TECHNÈS comme écriture cinématographique. L’Encyclopédie créée dans le cadre du partenariat international de recherche TECHNÈS s’articule autour d’une cinquantaine de parcours thématiques (2015-2022). Chacun de ces parcours est dirigé par un ou deux chercheurs reconnus pour leur expertise dans le domaine concerné (cinéma expérimental, cinéma d’animation, cinéma documentaire, etc.). La forme prise par ces parcours est également un enjeu du projet, puisqu’elle s’inscrit dans un moment où le cinéma devient numérique, non seulement dans ses modes de production et de diffusion, mais aussi par la création d’interfaces web. Les enjeux théoriques soulevés par ce constat ont été soulevés lors de panels à l’ACÈC en 2016 et en 2017. Des liens entre écriture cinématographique à l’ère du numérique et création d’une Encyclopédie ont ainsi été tissés. Nous avons poursuivi la réflexion engagée en considérant le rôle du responsable de l’éditorialisation. Celui-ci est un jeune chercheur (étudiant en maitrise, au doctorat ou postdoctorant) qui est en charge d’aider le(s) responsable(s) du parcours dans la création des parcours. J’ai ainsi présenté les choix qui ont guidé l’établissement de cette fonction et leurs implications en termes de création. Annaëlle Winand (Le cinéma de réemploi : enjeux pour la constitution d’un parcours encyclopédique dans le cadre du projet TECHNÈS) et Philippe Bédard (Performance corporelle dans l’œil de la caméra ), qui sont tous deux responsables de l’éditorialisation d’un parcours, ont expliqué les enjeux épistémologiques de leur travail, ainsi que, concrètement, les propositions formelles qu’ils discutent actuellement avec les chercheurs responsables de leurs parcours respectifs.

Dans ce panel, ma communication portait le titre suivant: Le responsable de l’éditorialisation, comme créateur d’une écriture cinématographique de l’Encyclopédie TECHNÈS. Vous trouverez ci-dessous un résumé de celle-ci:

Étudier les enjeux de la narrativité dans le cinéma documentaire à l’ère du numérique conduit à s’interroger sur les liens entre base de données documentaire (contenant des numérisations de documents, des entretiens filmés, des représentations 3D, etc.) et propositions de mises en intrigue audiovisuelles et interactives. Le concept de Database narrative a été développé afin de répondre à de telles problématiques (Manovich, 2001 et Cohen, 2012). Cette réflexion s’inscrit dans un moment de convergence entre l’édition sur le web, la muséologie numérique et la création de films interactifs pensés pour une consultation en ligne (Jenkins, 2006). La conception de L’Encyclopédie raisonnée des techniques du cinéma bilingue TECHNÈS est à l’intersection de ces trois domaines en pleine émergence (sur la notion d’émergence, cf. Villeneuve, 2003). Ce projet encyclopédique ne correspond ni à la rédaction d’un ensemble d’articles scientifiques, ni à la création d’expositions virtuelles et, pas plus, à la conception d’une somme de webdocumentaires, mais il a à voir avec chacun de ces trois formats. Le terme utilisé pour qualifier ces « entrées » d’un nouveau genre est celui de « parcours ». Plus que d’aborder les enjeux terminologiques liés au choix de ce mot – parcours –, nous souhaitons partager la réflexion menée pour définir le rôle occupé par la personne en charge d’assister le chercheur responsable du contenu de chacun de ces parcours. En effet, les vocabulaires utilisés dans le monde de l’édition – éditeur – ou dans le domaine de la muséologie – curateur – ne correspondent pas à la fonction envisagée. L’expression choisie a été celle de responsable de l’éditorialisation (ce dernier terme étant développé par Vitali-Rosati, 2017). Cette présentation conduira à présenter les tâches qui leur incombent et la façon dont ils ont été formés. L’enjeu scientifique de la communication réside lui dans le fait que leur rôle peut être rapproché de celui d’un concepteur de webdocumentaire. Celui-ci n’est ni le responsable scientifique du projet, ni le concepteur graphique de l’interface (dimension déléguée à un prestataire dans le cas de l’Encyclopédie), ni un monteur et encore moins un recherchiste, mais la personne qui s’assure de la cohérence entre ces différentes dimensions qui sont toutes essentielles à la réalisation du parcours. Le responsable de l’éditorialisation est en charge du respect du cahier des charges mis en place par TECHNÈS qui inclut des contraintes en termes de format et de calendrier. Il n’a cependant pas que ce rôle de contrôle. Il a surtout un rôle créatif. Il mène notamment une réflexion sur l’adéquation entre le contenu scientifique spécifique à chaque parcours et leur format. Il est ainsi force de proposition et en charge de la mise en place de ces idées. La communication alternera entre l’exposition des principes et enjeux sous-jacents à l’élaboration de cette fonction et des exemples précis. Des cas particuliers, liés à deux parcours de l’Encyclopédie, seront développés dans la suite du panel par deux doctorant-es responsables de l’éditorialisation de parcours.

Bibliographie

Cohen, Hart. 2012. « Database Documentary From Authorship to Authoring in Remediated/Remixed Documentary. » Culture Unbound: Journal of Current Cultural Research 4 (2): 327–46.

Jenkins, Henry (2007). Convergence Culture: Where Old and New Media Collide, New York: NYU Press.

Manovich, Lev. 2001. The Language of New Media. Cambridge, Mass.: MIT Press.

Villeuneuve, Johanne, 2003. « La symphonie-histoire d’Alfred Schnittke : Intermédialité, cinéma, musique ». Intermédialités, 2 : raconter, p. 11-29.

Vitali-Rosati, Marcello, 2017. « Éditorialisation », dans Gilles Rouet (dir.), 100 notions. Management et numérique. Paris, Les éditions de l’immatériel, p. 102-104.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.