Donner à voir les usages des archives audiovisuelles

Après l’annonce de la publication du numéro de la revue Synoptique consacré à la série Les aventuriers de l’art moderne, je me permets de vous signaler l’article que j’ai publié dans celui-ci. Il a pour titre: Donner à voir les usages des archives audiovisuelles : Le cas du montage des Aventuriers de l’art moderne. Il est accessible en ligne en libre accès. Je ne reproduis donc ici que le résumé. Il souligne l’enjeu méthodologique de ce texte. Je suis particulièrement content d’avoir pu mener à terme une comparaison (quasi-systématique) entre les extraits d’archives audiovisuelles montés dans la série et les séquences dont ils sont issus.

Résumé:

Cet article vise à établir une typologie de l’usage des archives audiovisuelles dans Les Aventuriers de l’art moderne. Au-delà de ce cas d’étude, l’objectif de ce texte est de mieux comprendre la manière dont les images d’archives sont montées afin de proposer une mise en récit du passé. L’usage est-il principalement illustratif, au sens où il s’agit de trouver des images pour représenter ce qui est d’abord pensé par l’écrit? À l’exception de la séquence mise en exergue, l’usage est-il plutôt documentaire, au sens où il y aurait une correspondance entre ce qui est dit et ce qui est donné à voir ? Entre illustration et documentaire, des usages plus créatifs des images animées peuvent-ils être identifiés ? Ces questions qui portent sur le montage des séquences d’archives conduisent à développer une interprétation de la série un peu différente de celles qui s’intéressent à l’animation ou au scénario de Dan Frank. Ainsi, afin de répondre à ces questions, une perspective relevant de l’histoire culturelle du cinéma est adoptée. Elle fait se croiser une étude de la réalisation du film (archéologie des images) et une étude de sa réception. Cette approche historienne des images animées est également croisée avec une analyse intermédiale, qui consiste ici à focaliser notre attention sur ce qui se joue à l’articulation entre la séquence telle qu’elle est conservée en archives et la manière dont elle est montée dans le film.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.