Histoire et méthodes: les mains dans le numérique

C’est avec plaisir que je vais présenter les enjeux du projet d’agrégateur Euchronie dans le cadre du cours de Pierre-Yves Saunier (Université Laval) : Histoire et méthodes: les mains dans le numérique. Ce projet développé depuis 2014 est en ligne depuis octobre 2017. Il constitue un espace de réflexion et de visibilité autour de la notion d’autopublication en ligne sur le passé.

Après une rapide introduction portant sur la genèse du projet (qui me permettra de souligner le rôle essentiel de mon camarade, Sébastien Poublanc), la présentation prendra la forme suivante:

  1. Aspect technique: présentation du plugin PressForward; présentation de la notion d’agrégateur utile (vs. agrégateur parasite); spécificités techniques de la plateforme Euchronie (le rôle de l’indexation et l’attention au design).
  2. Choix du sujet et du corpus: définition de l’autopublication en ligne sur le passé francophone; le rôle de l’équipe et l’identification du corpus; explication du choix du sujet.
  3. Débats au sein de l’équipe: un corpus humaniste; une perspective culturaliste; un agrégateur plus qu’un “média”.
  4. Démonstration du fonctionnement du plugin à partir d’une publication issue du site Grégoires de Tours.

La présentation sera suivie d’une discussion avec les étudiant.es.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire un article intitulé « Donner à voir et à penser les contenus autopubliés sur le passé en ligne » que j’ai co-écrit avec Sébastien Poublanc pour le numéro 99 de revue Sciences de la société


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.