AUTOUR DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’HISTOIRE DE MONTRÉAL

C’est avec plaisir que je partage ici les premières lignes de l’article que je viens de publier dans la revue Hors Champ à propos du premier Festival du film d’histoire de Montréal

Le premier Festival international du film d’histoire de Montréal (FIFHM), qui s’est tenu à la Cinémathèque québécoise du 3 au 5 mai 2019, s’est ouvert par une séance ayant pour thème : La pellicule, témoin de l’histoire. Le programme est intrigant, car il laisse présager un intérêt pour le passé – dont le support en question a enregistré quelque chose – et une forme de tact vis-à-vis d’un support d’inscription – ici la pellicule. La surprise est donc grande quand les premières images qui s’inscrivent sur l’écran sont en couleurs et sonorisées alors même qu’elles représentent un lieutenant-général canadien filmé durant l’été 1918. Ce dernier demande alors qu’on lui approche « un peu la carte, qu’on profite de la lumière extérieure » (lire la suite).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.