Festival international du film d’histoire de Montréal (2020)

C’est avec plaisir que je partage ici l’article que je viens de publier dans le dernier numéro de la revue en ligne Hors Champ. Celui-ci porte sur la deuxième édition du Festival international du film d’histoire de Montréal (FIFHM). Ce fut l’occasion de se pencher sur les tendances actuelles dans ce domaine. Je vous invite également de lire l’ensemble du numéro

FIFHM : 2ÈME ÉDITION

La deuxième édition du Festival international du film d’histoire de Montréal (FIFHM) s’est tenue en ligne pendant les deux premières semaines du mois de juin 2020. Cette programmation, composée de 29 courts et longs métrages principalement réalisés entre 2018 et 2019, constitue une occasion d’interroger les évolutions récentes dans ce domaine.

Plusieurs tendances lourdes se trouvent, sans grande surprise, confirmées. Tout d’abord, la grande majorité des créations portent sur les cent vingt dernières années. Elles abordent les guerres, les génocides [1] et les crises politiques [2] qui ont émaillé le vingtième siècle avec une attention particulière portée sur la Deuxième Guerre mondiale et le génocide des Juifs [3]. Les rares exceptions portent leur attention à des intrigues se déroulant aux XVIIIe [4] et XIXe siècles [5]. Ensuite, notons que l’Amérique du Nord — que ce soit via des « histoires d’ici », des « histoires américaines » ou « les États-Unis en guerre » — et l’Europe occupent une place centrale [6]. De plus, les documentaires sont très largement représentés, qu’il s’agisse de films didactiques ou d’œuvres de création. Enfin, d’un point de vue narratif, un nombre conséquent de films s’intéressent à un individu, une figure souvent héroïque, qui agit afin de changer le cours de l’histoire. Ce sont moins sur ces lieux communs du cinéma occidental contemporain que sur les différents rapports entre ces films et l’historiographie, ainsi qu’entre ces films et leurs sources (archives visuelles, documents manuscrits, témoignages oraux, etc.) sur lesquels l’on souhaite insister ici (lire la suite).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.