Faire un film d’un travail de recherche académique : entretien avec Moira Cristiá

C’est avec plaisir que je partage sur Cinémadoc, les premières lignes d’un entretien que j’ai mené pour la revue en libre accès du Collège de France Entre-Temps avec l’historienne Moira Cristia à propos de ses recherches sur l’Association Internationale de Défense des Artistes victimes de la répression dans le monde (AIDA). Plus précisément, il est question de l’adaptation de son dernier ouvrage sous la forme d’un film documentaire produit à l’occasion de la Nuit des Idées en 2021.

Faire un film d’un travail de recherche académique : entretien avec Moira Cristiá

Chercheuse en histoire de l’Argentine contemporaine, Moira Cristiá a accepté, à l’occasion de la Nuit des Idées 2021, de présenter ses recherches sur l'”Association Internationale de Défense des Artistes victimes de la répression dans le monde” (AIDA), sous la forme d’un récit audiovisuel. Le livre qu’elle avait consacré à la question était sur le point de paraître et s’est alors posée la question des modalités de la transposition, par le documentaire, de son travail académique. C’est le sujet de cet entretien, pour Entre-Temps, avec Rémy Besson.

Rémy Besson: Pouvez-vous nous présenter de manière succincte ce qu’est l’AIDA? Et l’axe principal de votre récent ouvrage qui porte sur ce sujet?

Moira Cristiá : L’Association Internationale de Défense des Artistes victimes de la répression dans le monde (AIDA) a été créée en 1979 dans le but de défendre des artistes censurés ou emprisonnés partout dans le monde (lire la suite).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.