Comment témoigner de la torture ? – Nonfiction

C’est un plaisir de partager sur Cinémadoc les premières lignes d’un compte rendu du livre de Frédérik Détue, Témoigner au cinéma: une action dans l’histoire (Presses universitaires de Paris Nanterre, 2022), que je viens de faire paraitre dans la revue en ligne en libre accès Nonfiction sous le titre “Comment témoigner de la torture?

Témoigner au cinéma. Une action dans l’histoire est un essai ayant pour objet le documentaire Palmyre (2016) de Monika Borgman et Lokman Slim (le livre est dédié à ce dernier, « victime d’un lâche assassinat politique dans la nuit du 3 au 4 février 2021, au Liban-Sud »). Ce film porte sur les actes de torture qu’ont subi des centaines de Libanais enfermés dans les prisons du régime syrien d’Hafez el-Assad durant les années 1980-90 « en raison de leur affiliation politique à des groupes opposés à la Syrie ou à la suite de conflits entre les forces syriennes et une ou plusieurs des milices » (Amnesty International cité p. 42). Frédérik Détue précise que « la prison de Palmyre est devenue à cette époque [soit au début des années 1980] aux yeux des Syrien.nes le symbole de la criminalité du régime d’Assad » (p. 27). Ce sujet fait volontairement écho à l’actualité des persécutions en question, alors que le régime de Bachar el-Assad réprime le soulèvement de son peuple (le film a été réalisé entre 2012 et 2016) (lire la suite).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.