Observatoire du Cinéma Québecois – 2015

Vous trouverez ci-dessous le programme de l’Observatoire du cinéma Québecois dont je vais animer une séance, le 24 novembre 2015, autours des courtes propositions visuelles en ligne: Haïkus interactifs (ONF/ARTE) avec pour invité d’honneur Hugues Sweeney. Il s’agira d’interroger les modes de narration permis par ce nouveau type de format à la limite entre cinéma et jeu en ligne.

Vous pouvez cliquer sur l’image si vous avez de la peine à lire le programme.

12028637_1241968759162513_7580625246582718157_o

Pour citer ce billet: Rémy Besson, « Observatoire du Cinéma Québecois – 2015 » dans Cinémadoc, le 19/09/2015, URL: https://cinemadoc.hypotheses.org/3492.

Czernowitz : langue et mémoire – 18 septembre

Le vendredi 18 septembre, je vais avoir le plaisir de présenter mon travail sur les liens entre Tsili, le roman d’Aharon Appelfeld et Tsili, le film d’Amos Gitaï dans le cadre d’une journée d’étude co-organisée par Sherry Simon (Concordia) et Barbara Agnese (Université de Montréal). Celle-ci aura lieu dans les locaux du Centre canadien d’études allemandes et européennes (CCAE) à l’Université de Montréal où je débute actuellement un nouveau contrat postdoctoral.

Journée d’étude Czernowitz : langue et mémoire
Programme (pour en savoir plus):

9h30 Salle Lothar-Baier
Presentation by Prof Amy Colin, Univ of Pittsburgh
Discussion

11h00 Presentation by Sherry Simon, Concordia University ‘Czernowitz as a city in Translation’.
Discussion

12h 30 : Lunch served on site

13h30 Salle Fortmann
Presentation by Guido Furci, Université de Paris III: « Les voix des lieux : Aharon Appelfeld entre langue et langage »
Discussion

15h00 Presentation by Remy Besson, Postdoctorant, CRILCQ: Appelfeld sous le regard d’Amos Gitai, avec la possibilité de la diffusion des extraits du film de Gitai ‘Tsili’
Discussion

16h 30 : Vin d’honneur.

Image en Une: capture d’écran issue du film Tsili d’Amos Gitaï.

Pour citer ce billet: Rémy Besson, « Czernowitz : langue et mémoire – 18 septembre » dans Cinémadoc, le 11/09/2015, URL: https://cinemadoc.hypotheses.org/3486.

Archives visuelles et documentaire interactif

C’est avec plaisir que je partage avec vous les premières lignes d’un article que je viens de publier dans le dernier numéro de la revue québécoise Synoptique  dont le thème est : Out of the Dark Stacks and into the Light: Re-Viewing the Moving Image Archive for the 21st Century. L’article s’intitule « Archives visuelles et documentaire interactif : Vers un nouveau mode de médiation du passé ? » et porte sur le documentaire interactif de Katerina Cizek A Short History of Highrise (New York Times et ONF). Il est entièrement accessible en ligne.

L’évolution des technologies numériques et des usages du web par les internautes a, depuis une vingtaine d’années, conduit à l’avènement de nouveaux modes de médiation entre passé et présent. Ces séries culturelles, c’est-à-dire ces types d’artefacts qui n’ont pas encore acquis le statut de média institutionnalisé (Gaudreault, 2007), recouvrent, actuellement, des productions culturelles aussi variées que des expositions virtuelles, des sites documentaires, des articles multimédias, des frises chronologiques, des cartographies temporelles, des cours en ligne, ou encore de nouvelles formes de films documentaires. Créés aussi bien par des artistes, des journalistes, des reporters d’images, des réalisateurs, que par des développeurs, ces dernières correspondent à un format adapté, non plus à une diffusion en salle de cinéma ou à la télévision, mais en ligne (lire la suite).