AUTOUR DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’HISTOIRE DE MONTRÉAL

C’est avec plaisir que je partage ici les premières lignes de l’article que je viens de publier dans la revue Hors Champ à propos du premier Festival du film d’histoire de Montréal

Le premier Festival international du film d’histoire de Montréal (FIFHM), qui s’est tenu à la Cinémathèque québécoise du 3 au 5 mai 2019, s’est ouvert par une séance ayant pour thème : La pellicule, témoin de l’histoire. Le programme est intrigant, car il laisse présager un intérêt pour le passé – dont le support en question a enregistré quelque chose – et une forme de tact vis-à-vis d’un support d’inscription – ici la pellicule. La surprise est donc grande quand les premières images qui s’inscrivent sur l’écran sont en couleurs et sonorisées alors même qu’elles représentent un lieutenant-général canadien filmé durant l’été 1918. Ce dernier demande alors qu’on lui approche « un peu la carte, qu’on profite de la lumière extérieure » (lire la suite).

Regard critique sur les présentations politiques du Québec (cours)

Dans le cadre du cours Cinéma politique (Université de Montréal), j’ai eu l’opportunité de présenter un Regard critique sur les présentations politiques du Québec. Cela a été l’occasion de réfléchir aux notions de politisation et du politique à travers l’étude de deux films: Hochelaga. Terre des âmes réalisé par François Girard et Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau réalisé par Simon Lavoie et Mathieu Denis. 

Cours 4-compressed

Représentations critiques de la politique (cours)

Dans le cadre du cours Cinéma politique que je donne ce semestre à l’Université de Montréal, après avoir abordé les rapports entre Hollywood et la politique, j’ai traité des « Représentations critiques de la politique » à travers trois cas: Z de Costa Gavras, Le Vent se lève de Ken Loach et Blackkklansman de Spike Lee. Cela a notamment conduit à aborder les notions de films engagés, films postcolonialistes et films satiriques. La présentation peut être consultée ci-dessous.

Survivances: guerres simultanées (entretien)

Le samedi 7 septembre 2019 à la Cinémathèque québécoise, les œuvres ayant été distinguées dans le cadre du premier Prix de la jeune création TECHNÈS ont été diffusées en présence d’Eliazer Kramer, le coconcepteur avec Ariel St-Louis et Arnaud Guillard, de l’installation Survivance. Témoignages de guerre (2019). À la suite de cette soirée, je me suis entretenu ( à titre de coordonateur scientifique de TECHNÈS et de membre du jury) avec l’équipe du film. 

Cet entretien peut être consulté en accès libre sur le site de la revue du Collège de France, Entre-temps, sous le titre Survivances: guerres simultanées.

Cinéma politique (cours 1)

Le 5 septembre 2019, j’ai eu l’occasion de donner la première séance du cours Cinéma politique (UdeM) dont la présentation peut être consultée en ligne. J’avais déjà partagé sur Cinémadoc la note d’intention du cours.

Nous avons commencé en abordant le reportage de Vice sur les événements de Charlottesville.

Vous trouverez ci-dessous la présentation des séances du semestre:

Cours 1 : 5 septembre 2019

Introduction : présentation du plan de cours et première étude de cas           

Reportage :

Charlottesville: Race and Terror. Épisode 181 de la série Vice News Tonight. 2017. [en ligne].

Cours 2 : 12 septembre 2019         

Représentations actuelles de la politique à Hollywood

Films :

Argo. Réalisé par Ben Affleck. 2012.

Lincoln. Réalisé par Steven Spielberg. 2012.

Lecture :

Claude Vaillancourt, Hollywood et la politique, Montréal : Écosociété, 2012, p. 11-17.

Cours 3 : 19 septembre 2019

Représentations critiques de la politique :
Films engagés, postcolonialistes et satiriques

Films :

BlacKkKlansman. Réalisé par Spike Lee. 2018.

The Wind That Shakes the Barley [Le Vent se lève]. Réalisé par Ken Loach. 2006.

Z. Réalisé par Costa-Cavras. 1969.

Lecture :

Delphine Letort et Erich Fisbach, « Introduction », dans Delphine Letort et Erich Fisbach (dir.), La Culture de l’engagement au cinéma, Rennes : PUR, 2015, p. 9-15 [en ligne].

Cours 4 : 26 septembre 2019

Regard critique sur les présentations politiques du Québec :
D’Hochelaga (1535) aux Carrés rouges (2012) 

Films :

Hochelaga terre des âmes. Réalisé par François Girard. 2017.

Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau. Réalisé par Simon Lavoie et Mathieu Denis. 2016

Lecture :

Gérard Grugeau et Philippe Gajan, « Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau de Mathieu Denis et Simon Lavoie », 24 Images, 181, février-avril 2017, p. 18-21.

Cours 5 : 3 octobre 2019

Le point de vue de l’opérateur

Films :

L’Esquive. Réalisé par Abdellatif Kechiche. 2003.

L’Homme sans nom. Réalisé par Wang Bing. 2010.

Journal de campagne. Réalisé par Amos Gitai. 1982.

Loin du Vietnam. Partie réalisée par Jean-Luc Godard. 1967 [en ligne].

Shirin. Réalisé par Abbas Kiarostami. 2008é

Lecture:

Véronique Campan, Marie Martin et Sylvie Rollet, « Conclusion : « Ramener l’image dans la patrie du geste » », dans Véronique Campan, Marie Martin et Sylvie Rollet (dir.), Qu’est-ce qu’un geste politique au cinéma ?, Rennes : PUR, 2019, p. 225-231.

Cours 6 : 10 octobre 2019

Le point de vue de l’opérateur (suite)
Filmer le corps politique

Films :

La Commune (Paris, 1871) – Partie 1. Réalisé par Peter Watkins. 2000.

L’Horloge universelle, la résistance de Peter Watkins. Réalisé par Geoff Bowie. 2001.

Lecture :

Peter Watkins, Media Crisis, Paris : Homnisphères, 2007, p. 36 à 50 et p. 191 à 199.

Cours 7 : 17 octobre 2019

Changer le point vue de l’opérateur
Réappropriation de leur image par les Premières nations au Québec

Films :

Kanehsatake, 270 ans de résistance. Réalisé par Alanis Obomsawin. 1993. [en ligne].

Hollywood et les Indiens. Réalisé par Catherine Bainbridge, Neil Diamond et Jeremiah Hayes. 2010. [en ligne].

Consulter le site : http://www.wapikoni.ca/films

Lecture :

Kerstin Knopf, « Introduction. Aboriginal Canada Revisited », dans Kerstin Knopf (dir.), Aboriginal Canada Revisited. Ottawa : University of Ottawa Press, 2008, p. 2-28.

Cours 8 : 31 octobre 2019

Faire un film de manière politique :
La rage poétique de l’Italie des années 1960 au Québec contemporain

Films :

La Rabbia [La Rage]. Réalisé par Pier Paolo Pasolini. 1963.

Godin. Réalisé par Simon Beaulieu. 2011.

Miron: Un homme revenu d’en dehors du monde. Réalisé par Simon Beaulieu. 2014.

 Lecture :

Georges Didi-Huberman, « Rabbia poetica. Note sur Pier Paolo Pasolini », Po&sie, 143/ 1, 2013, p. 114-124. 

Cours 9 : 7 novembre 2019

Faire un film de manière politique :
Du groupe Medvedkine aux Ciné-tracts contemporains

Films :

À bientôt, j’espère. Réalisé par Chris Marker et Mario Marret. 1967-68.

Lettre à mon ami Pol Cèbe. Réalisé par Michel Desrois, Antoine Bonfanti et José They. 1971.

Christiane et Monique. Lip V. Réalisé par Carole Roussopoulos. 1976.

Lecture :

Marion Froger, « De la fraternité. À propos des groupes Medvedkine ». Cinémas : revue d’études cinématographiques, 17/ 1, 2006, p. 118-143.

Cours 10 : 14 novembre 2019

            Projection suivie de l’exercice 2 (10%) :

L’Exercice de l’État. Réalisé par Pierre Schœller. 2011. 

Lecture :

Charles Bosvieux-Onyekwelu, « L’Exercice de l’État : voyage dans le « back-office » de la politique », dans Laurent Godmer, David Smadja (dir.), Quaderni, 86 : Penser le politique par le film, 2015, p. 55-66.

Cours 11 : 21 novembre 2019

Représentation cinématographique de l’émigration en Italie

Séance avec pour invitée Claudia Polledri (postdoctorante et chargée de cours à l’Université de Montréal) et de la réalisatrice Helen Doyle (sous réserve).

Film :

Fuocoammare [Fuocoammare, par-delà Lampedusa]. Réalisé par Gianfranco Rosi. 2016.

Cours 12 : 28 novembre 2019

Filmer de manière politique :
Donner à voir le passé et penser sa construction

Films :

Shoah. Réalisé par Claude Lanzmann. 1985.

Ziva Postec : La monteuse derrière Shoah. Réalisé par Catherine Hébert. 2018.

Lecture :

Rémy Besson, « Une image d’archives, c’est une image des archives », Hors Champ, avril 2019 [en ligne].

Cours 13 : 5 décembre 2019

Conclusion et ouverture, retour sur une expérience de programmation engagée :
Cinéma Politica de l’Université de Montréal au Virage (été 2018)

Séance avec pour invitées deux coordinatrices de Cinéma Politica de l’Université de Montréal : Farah Mourgues (étudiante à la maitrise en cinéma) et Justine Pignato (doctorante en communication).

Film :

Le Cuirassé Potemkine. Réalisé par Sergueï Eisenstein. 1925.

Lecture :

Jacques Rancière, « Un Soulèvement peut en cacher un autre », dans Georges Didi-Huberman (dir.), Soulèvements, Paris : Gallimard, 2016, p. 63-70.